La revue de la Société Astronomique de France

Extrait À TÉlÉcharger ici

l'édito du mois

Dans ce numéro de février 2016, nous avons un peu bousculé notre sommaire, en supprimant le zoom dans lequel, chaque mois, un spécialiste présente un sujet astronomique "de pointe". Nous avons choisi de donner la parole à des astronomes amateurs qui vous présentent un bel exemple de collaboration amateurs-professionnels. La recherche a besoin du travail des amateurs qui sont maintenant équipés de matériels très performants et ont accès aux bases de données observationnelles, ils peuvent se permettre "un travail de fourmi" pour accumuler des résultats, alors que les professionnels qui utilisent des moyens spatiaux ou au sol très onéreux doivent se contenter de temps d'observation très limités et publier rapidement des résultats. Des rencontres entre amateurs et professionnels, les Pro/Am ont été régulièrement organisées à l’île d'Oléron, puis La Rochelle depuis 2003 avec le concours du CNRS et de l'Observatoire de Paris. Un autre exemple récent de collaboration est l’organisation de l’atelier ProAm-WETAL à Giron (Ain) en novembre 2015, avec les concours de Sheylak, le CNRS et l’Observatoire de Paris. Parmi les avancées que peuvent permettre ces collaborations, citons : la découverte de nouvelles comètes ou d'astéroïdes, les caractéristiques des étoiles variables, les recherches d'exoplanètes, la détection des protubérances solaires... et depuis l'accès à la spectroscopie, des caractéristiques stellaires. Nous avons souvent traité de ces sujets dans nos colonnes et la revue de la SAF Observations & Travaux publie régulièrement les résultats de ces travaux. Le travail présenté ici met en valeur les dernières découvertes de nébuleuses planétaires, cette "mort sublime des étoiles" comme les qualifie Agnès Acker - il s'agit de la fin des étoiles de moins de 8 masses solaires. Les astronomes français ont découvert pas moins de 101 objets comme vous pourrez le lire dans leurs comptes-rendus. Vous pourrez aussi rêver avec le récit d'un de ces astronomes amateurs passionnés en mission à l'observatoire de Château-Renard, à Saint-Véran. Cet observatoire, grâce à l’action rénovatrice de l'association Astroqueyras et aussi au soutien de l’Observatoire de Paris, est maintenant en mesure d’accueillir des astronomes amateurs de toute l'Europe et de leur fournir d’excellentes conditions d’observation sous le ciel très pur du Queyras. La rubrique Actualités est, comme toujours, bien fournie. Les trous noirs sont à l'honneur ce mois-ci, les découvertes se multiplient... Bientôt le centre de notre Galaxie n'aura plus de secrets pour les astronomes. La vie de notre société est aussi présente avec la relation de la très belle cérémonie de remise des prix Janssen 2014 à Rafael Rebolo, directeur de l'IAC (Instituto de Astrofisica de Canarias) et 2015 à Suzy Collin-Zahn, bien connue de nos lecteurs. Au cours de cette cérémonie, Mike Simmons, directeur de l’association Astronomers Without Borders, a reçu le prix Gabrielle et Camille Flammarion. Un grand merci à tous nos collaborateurs, occasionnels ou réguliers et bonne lecture à tous

Nicole Mein