Le Magazine de la Société Astronomique de France

mai 2009 vol.123

couverture février 2009

sommaire

Actualités

SUPERNOVAE CATALOGUÉES dans les glaces polaires ? – Progéniteurs stellaires. – Télescopes CÉLÈBRES. – HESS découvre une radiogalaxie
émettant dans le domaine gamma. L'univers juste après le Big Bang. – Un astéroïde du ciel à la terre.

Astronautique

Le futur palais céleste de la Chine

CES ASTRONOMES AMATEURS QUI FONT AUSSI DE LA SCIENCE

TOUR D’HORIZON DES COLLABORATIONS professionnels - amateurs - OBSERVATIONS DES MÉTÉORES Une coopération fructueuse - PHEMU Projet spécial AMA 2009 - UNE COMÈTE PÉRIODIQUE
découverte dans le Jura Suisse - ÉTOILES DOUBLES collaboration amateurs-professionnels - SPECTROSCOPIE DES ÉTOILES Be - L’OBSERVATION PHOTOMÉTRIQUE
des astéroïdes - LE MAP SURVEILLE les astéroïdes - NICOLAS BIVER une passion à deux visages - L’ASTRONOMIE À DISTANCE.

Histoire

L’OBSERVATOIRE DE JOLIMONT

Instruments et techniques

Test : ASTROPHYSICS 130,
GRAN TURISMO

Association

CADRANS SOLAIRES DE FRANCE.

Mais aussi

Portraits Célestes. – Ephémérides de mai 2009. – Bibliothèque. – Agenda astro, 100 conférences (mai)...

 

 

3e dimension

Tour d'horizon de la collaboration
professionnels - amateurs

par Thierry Midavaine

Le dossier de ce numéro a rassemblé un nombre important de sujets étudiés ains que de groupes ou associations travaillant à des degrés variables en collaboration avec des astronomes professionnels. Il reflète l’énergie et la passion de ces observateurs qui travaillent dans la discrétion, sur des objets ordinaires et peu spectaculaires. Et pourtant, eux aussi, ils font avancer la science et ont leur place dans le grand livre des découvertes.

Hipparcos

Observations des météores

par Karl Antier et
Jean Louis Rault

Les moyens optiques permettent l’observation nocturne des météores, que cela soit à l’œil nu ou avec un appareil photographique. Une collabortion fructueuse a depuis longtemps était établi entre amateurs et professionnels dans le domaine des observations de météores.

Univers violent

Les Phénomènes mutuels des satellites de Jupiter

par Jean-Eudes Arlot

Les systèmes de satellites naturels des planètes représentent des systèmes solaires en miniature. L’observation et la modélisation des mouvements des satellites permettent d’effectuer depuis le sol l’exploration de ces corps, ces observations sont faciles à mettre en œuvre par des astronomes amateurs.

pollution lumineuse

Découverte d'une comète périodique

par Michel Ory

Depuis juillet 2000, j’ausculte inlassablement le ciel. Après quelque deux cents astéroïdes et deux supernovae extragalactiques découverts, le 28 août 2008, j’ai décroché le Graal de tout observateur, une comète périodique ! Son nom : P/2008 Q2 (Ory). Retour sur cet événement bouleversant.

Saint-Aubin

L'Observatoire de Nice un lieu de collaboration

par Pierre Durand

L’astronome Paul Couteau, spécialiste de l’observation des étoiles binaires, avait créé à l’observatoire de Nice en 1972 le Centre des étoiles doubles. Ce centre fut un creuset où se rassemblèrent de nombreux observateurs amateurs autour des professionnels.

Sphère armillaire

Spectroscopie
des étoiles Be

par Olivier Thizy

cet article montre comment les astronomes amateurs collaborent de manière efficace avec les professionnels pour le suivi spectroscopique de des étoile Be classique, des étoiles de type B non supergéantes qui ont montré une raie en émission au-dessus du spectre d'absorption

Dragon

L'observation photométrique des astéroïdes

par Stéphane Fauvaud

L’observation photométrique dans le domaine optique fournit des informations sur les caractéristiques physiques des astéroïdes. Aussi, une coordination des moyens et des observations devrait pérenniser les échanges déjà existants entre astronomes amateurs et professionnels, et impulser de nouvelles collaborations sur des programmes de recherche spécifiques.

ASA Direct Drive

L'avènement de l'astronomie a distance

par Jean-Claude Merlin

Depuis plusieurs années déjà, les astronomes amateurs utilisent de plus en plus fréquemment les moyens observationnels mis à leur disposition sans avoir à se déplacer et sans avoir obligatoirement à passer des nuits blanches auprès du télescope.