Le Magazine de la Société Astronomique de France

Septembre 2009 vol.123

couverture février 2009

sommaire

Actualités

Enfin une mesure directe de la constante de Hubble.– Le frisson d’une étoile mais pas d’effondrement. – Mystère concernant Virgo A. – Des sursauts gamma “noirs”. – Un trou noir monstrueux au centre de la galaxie Virgo A. – Première image par Herschel. – Un trou noir “chaînon manquant”. – Grand froid pour Planck. – Recyclage d’un pulsar milliseconde. – Intense formation d’étoiles massives.
– Premières images de LRO. – La plus ancienne carte d’étoiles.

Le Point du spécialiste

Poussières du Cosmos

Astronautique

La Russie renoue avec l'exploration

Dossier : Astronomie Jeunesse

LES OLYMPIADES DE PHYSIQUE 2009 (Comment fabriquer un miroir de télescope ? – Autour de Jupiter. – Comment capter un clin d’oeil cosmique ? – Le spectre du Soleil. – Jupiter peut-elle devenir une étoile ?) – DES ÉTOILES PLEIN LES YEUX. – RELYC : RAYONS COSMISQUES AU LYCÉE. – FAIRE UN ASTROLABE AU LYCÉE. – L'UNIVERS À PORTÉE DE MAIN. – METTRE LA MAIN À LA PÂTE.

Histoire

L'Observatoire Wilhelminien de Strabourg.

Instruments et techniques

L'Astrolabe Quadrant. – Matériel et Nouveautés.

Mais aussi

Cadrans Solaires n°70. – Portraits Célestes. – Astronet. – Ephémérides de septembre 2009. – Bibliothèque. – Agenda astro, Conférences...

 

 

3e dimension

Poussières du cosmos

par Patrick Boissé

Il peut sembler paradoxal de s'intéresser au rôle joué dans l’Univers par des poussières microscopiques, dont la taille est de l’ordre du millième de millimètre, alors que l'astronomie est par excellence le domaine de l'infiniment grand. Cependant, comme vous pourrez le lire dans cet article, les grains de poussière sont omniprésents dans l'Univers.

Hipparcos

La Russie renoue
avec l'exploration

par Philippe Coué

Le dernier salon du Bourget a été l'occasion de redécouvrir l'intérêt de la Russie pour l'exploration planètaire. Elle nous deonne rendez-vous dès l'automne avec le lancement de la sonde Phobos Grunt.

Univers violent

L'Astronomie au Olympiade de Physique

dossier Marie-Claude Paskoff

Les finales de ce concours 2008-2009 avaient lieu les 30 et 31 janvier 2009, et se sont déroulées, comme les années précédentes, au Palais de la découverte dans l’ambiance sérieuse et décontractée qui caractérise depuis leur création ces journées de présentation et d’exposition des travaux.

pollution lumineuse

Des étoiles plein
les yeux

L'Institut national des jeunes sourds de Paris accueille
des enfants et des adolescents sourds ou malentendants. À l'initiative de 4 éducatrices spécialisées est né un petit groupe fédérant des adolescents autour des thèmes de l'astronomie et de l'espace, avec pour but notamment de leur rendre ces domaines accessibles
.

Saint-Aubin

RELYC.

par C. Boutonnet, S. Colonges, J.L. Robert et C. Delacour

Le projet RELYC est né il y a une dizaine d’années d’une idée du physicien François Vannucci, soucieux depuis toujours de la diffusion de la culture scientifique dans les jeunes générations. Il s‘agissait de construire un instrument susceptible de détecter les rayons cosmiques que l’on puisse installer dans des établissements scolaires.

Sphère armillaire

Faire un astrolabe
au Lycée

par Thierry Boucher

Les instruments scientifiques anciens que parfois nous découvrons en visitant les musées sont des objets fascinants. D’une grande beauté, ils semblent très mystérieux et aussi d’une
utilisation très complexe. Depuis quelques années déjà, des élèves participent à un projet guidé par plusieurs enseignants dans un cadre pluridisciplinaire. Le sujet en est l’étude et la réalisation d’un de ces instruments : l’astrolabe.

Dragon

L'observatoire Wilheminien de Strasbourg

par André Heck

Jusqu'à la fin du XIXe siècle, l'astronomie à Strasbourg fut pour le moins discrète. Les choses changèrent drastiquement après la cession de l'Alsace-
Moselle à l'Allemagne à l'issue de la guerre franco-prussienne de 1870-1871.

ASA Direct Drive

L'Astrolabe quadrant

par Michel Dumas

la réalisation concrète d’un astrolabe est toujours rebutée par la découpe du rète. De plus il faut
avoir la patience de tracer un certain nombre de tympans pour différentes latitudes.Vers la fin du XIIIe siècle, l’astrolabe de Profatius ou astrolabe quadrant, objet de cet article, résout en partie les problèmes posés par l’astrolabe classique.