Le Magazine de la Société Astronomique de France

Janvier 2010 vol.124

couverture février 2009

sommaire

Actualités

Des nouvelles venant de très loin. – Une molécule record dans l’espace. – Un pas dans la compréhension de la formation des étoiles. – La relativité générale remise en cause. – Une confusion regrettable. – Une éruption gamma qui provient des âges sombres. – Supernovae, des progrès dans un sujet difficile. – Astronomie X en laboratoire.

Le Point du spécialiste

Feux de glace sur Encelade

Histoire

Anniversaires astronomiques. – La naissance du Parsec. – La table équatoriale de l'observatoire de Meudon

Initiation

Qu'est-ce qu'une étoile ?

Astronautique

SMOS. – 2010. – Rhéa.

Instruments et techniques

Matériel et nouveautés. – À Saint-Caprais, l'astronomie en grand. – Observer le ciel dans un fauteuil

Observer le ciel

Phénomènes célestes non identifiés, du nouveau. – Je n'oublierai jamais.

Association

Ulugh Beg à l'honneur à l'IAP.

Événement

Buzz Aldrin à la Société astronomique de France.

Mais aussi

Cadrans Solaires n°74 : Le cadran vertical déclinant (2). – Portraits Célestes. – Éphémérides de janvier 2010. – Bibliothèque. – Agenda astro, Conférences..

3e dimension

Feu de glace sur Encelade

par Gabriel Tobie

À la surprise générale, en juillet 2005, les caméras embarquées à bord de la sonde américaine Cassini filmèrent des éruptions de vapeur et de glace au pôle Sud d’Encelade ! Ce petit satellite de glace de Saturne, d’un rayon d’à peine plus de 250 km, rentrait ainsi avec fracas dans le club très fermé des corps actifs du Système solaire. Les observations ont permis
d’identifier des zones fracturées actives au niveau du pôle Sud, associées à une anomalie thermique de grande ampleur, comme source de ces jets.

Hipparcos

Supernovae, des progrès dans un sujet difficile

par François Spite

Les supernovae de type Ia (SN Ia) jouent un rôle particulier. Elles fournissent toutes, lors de leur explosion, une luminosité identique. Ainsi, moyennant quelques petites corrections, elles servent de jalons de distance.

Univers violent

L'Europe spatiale met l'eau sous surveillance

par Jean-Pierre Martin

Lancé le 2 novembre 2009 SMOS est un nouveau satellite de l'Esa qui fait partie du programme Earth
Explorer ; SMOS est un acronyme pour Soil Moisture and Ocean Salinity, ce qui veut dire “humidité du sol et salinité des océans”. il doit fournir des mesures d'humidité globale du sol et de la salinité de surface des océans, ce qui permettra d’établir une cartographie à l’échelle planétaire.

pollution lumineuse

La naissance du Parsec

par Frédéric Arenou

L'invention du mot parsec est le fruit de compromis pour régler trois problèmes entremêlés au début du XXe siècle : quelle unité de distance stellaire adopter ? Quel nom lui donner ? Comment définir une magnitude absolue, de manière à pouvoir comparer les magnitudes qu'auraient différentes étoiles à une même distance donnée ?

Saint-Aubin

La table équatoriale
de Meudon

par Audouin Dollfus

La “Table équatoriale”, dans le parc de Meudon, est l’exemple parfait d’une manière de pratiquer la recherche astronomique au milieu du XXe siècle. Conçu pour des observations bien définies concernant les comètes, les novae et les supernovae, avec des appareils appropriés. Il a été utilisé dans ces buts, entre des mains expertes pendant quarante ans, produisant un grand nombre de résultats et de découvertes,

Sphère armillaire

Un fauteuil pour le confort de longues observations

par Jean-Marc Saglio

Ayant appris depuis longtemps à construire des montures équatoriales “à berceau“ pour des petits télescopes, J.-M. Saglio a laissé grandir en lui le rêve de se mettre lui-même un
jour dans le berceau en lieu et place du télescope pour
explorer le ciel en tout confort.

Dragon

Entretien avec
Buzz Aldrin

 

Le jeudi 26 novembre 2009, dans la matinée, l’astronaute américain Buzz Aldrin, accompagné de son épouse Lois, a été reçu au siège de la Société astronomique de France. Pour les lecteurs de l’Astronomie M. Aldrin a accepté de répondre à quelques questions.

ASA Direct Drive

Rhéa... une surface faussement semblable à celles de Mercure et de la Lune

par Gilles Dawidowicz

Regards sur Rhéa, l'un des nombreux satellites de Saturne. Par sa taille (diamètre 1525 km environ), il est le deuxième plus grand satellite de la planète après Titan.