Le Magazine de la Société Astronomique de France

#80, Février 2015 - vol.129

couverture mars 2010

sommaire

Actualités

Le rôle des "gamma ray bursts" dans l'extinction de la vie. - Le Cnes en 2015 (bilans et perspectives). - Amas stellaires et âges. - Premiers résultats de Rosetta : à propos de l'eau sur la comète. - Japet, un casse - tête pour les astronome. - Des nouvelles de Mars.

Zoom

Naissance d'un monstre stellaire.

Les étoiles supermassives existent-elles ?

Histoire.

Les mots du ciel : février.

Un siècle de classification stellaire. 2- De Harvard à Gaia.

Quand Uranie s'égare. -4 - Johannes Kepler, la quête de l'harmonie des sphères.

Observer le ciel.

De nouvelles nébuleuses planétaires découvertes par des amateurs.

Fripon / Vigie-Ciel : un modèle de science participative pour traquer les étoiles filantes.

Cadrans solaires.

Deux cadrans insolites : un cadran solaire palissade et Cool heures au Soleil.

Et aussi

Matériel et nouveautés. - Portraits célestes.- Éphémérides de février 2015. -Don Olson, le détective céleste. - Agenda. - Bibliothèque. - 10 ans d'astronomie sur les ondes. - Astropolar (2). - Mots croisés d'André Thiot.-

3e dimension

Naissance d'un monstre stellaire.

Nicolas Péretto

Les étoiles massives, c'est à dire celles ayant une masse supérieure à environ 10 masses solaires,sont très peu nombreuses dans l'Univers. Cette rareté, associée au fait que les étoiles massives sont principalement confinées aux régions lointaines de notre galaxie, fait que leur mode de formation reste encore très mal compris. Pour faire progresser ce domaine de recherche, des astrophysiciens ont étudié le lieu de formation de ces étoiles, les nuages moléculaires. Ils ont en particulier essayé de déterminer le rôle de l'effondrement global des nuages dans le processus de formation des étoiles les plus massives de la Voie lactée. L'observatoire ALMA, grâce à ses performances uniques, a permis d'étudier le nuage SDC335 avec une définition exceptionnelle. Ces observations ont permis de détecter l'un des progéniteurs les plus massifs de la Galaxie, ainsi que de lier sa formation à l'écoulement de matière vers le centre du nuage, conséquence de l'autogravitation de SDC335 à grande échelle.

Hipparcos

Les étoiles supermassives existent-elles ?

Fabrice Martins

La question se pose de savoir quelle est la limite supérieure de la masse possible pour les étoiles massives, peu nombreuses et relativement jeunes. Depuis que, dans les années 1980, on pensait en avoir détecté une de plus de 1000 masses solaires, les progrès des observations ont ramené à la baisse cette limite supérieure, sans qu'on puisse vraiment trancher pour cette limite supérieure entre 150 ou 320 masses solaires.

pollution lumineuse

Japet, un casse - tête pour les astronomes.

Frédéric Deschamps

Japet, un satellite de Saturne, possède une chaîne de montagnes tout le long de son équateur. Cette caractéristique est unique dans le Système solaire et son origine est encore mal comprise. Selon une hypothèse récente, elle résulterait d'une pluie de débris provenant de la dislocation d'un satellite secondaire de Japet.

pollution lumineuse

Le rôle des "gamma ray bursts" dans l'extinction de la vie.

Suzy Collin - Zahn

Quels dommages ces intenses rayons gamma, qui émettent autant d'énergie en quelques secondes qu'une étoile, peuvent-ils causer au développement de la vie sur Terre comme dans l'Univers.

Saint-Aubin

Un siècle de classification stellaire. 2- De Harvard à Gaia.

Didier Laloum

Nous avions déjà évoqué tout ce que la classification stellaire devait aux "calculatrices" au tournant du XXème siècle. Cette seconde partie retrace la contribution substanielle que des astronomes de l'obsrvatoire de Yerkes apportèrent par la suite à cette classification, ainsi que l'ingénieuse tentative de 3 membres de l'IAP. .

Sphère armillaire

Quand Uranie s'égare. - 4 - Johannes Kepler, la quête de l'harmonie des sphères.

Gérard Raffaitin et Pierre Durand

Avec forces explications, J. Kepler décrit un curieux modèle donnant une représentation géomètrique du Système solaire, fondé sur les solides platoniciens. Comment cette idée a-t-elle émergé ? Quelle est sa validité et qu'a-t-elle apporté à la recherche astronomique de l'époque ?

Dragon

De nouvelles nébuleuses planétaires découvertes par des amateurs.

Agnès Acker et Pascal Le Dû

Des astronomes amateurs ont scruté les images de nébuleuses planétaires acquises par leurs soins, ou par des professionnels, leur permettant de découvrir de nombreuses nouvelles candidates nébuleuses planétaires. Le travail décrit ici a réuni 5 découvreurs et des spécialistes en spectroscopie.

ASA Direct Drive

Fripon / Vigie-Ciel : un modèle de science participative pour traquer les étoiles filantes.

Jean - Louis Rault

Etudier la provenance des météoroïdes , prévoir leurs points de chute éventuels au sol puis les recueillir rapidement pour les analyser avant qu'ils ne soient altérés représentent d'excellents moyens d'améliorer nos connaissances sur la génèse de notre Système solaire. S