Le Magazine de la Société Astronomique de France

#82, Avril 2015 vol.129

couverture mars 2010

sommaire

Actualités

La diversité chimique du manteau terrestre. - Rosetta explore les poussières de la croûte cométaire. - L'évolution du lithium dans la Galaxie. - Matière noire : présente dans la Voie lactée. - Supernovae et éléments très lourds. - Un couple serré de trous noirs géants. - Etranges points lumineux à la surface de Cérés. - Exo-anneaux. - Rosetta frôle la comète.

Spatial

L'avion spatial IXV. Mission réussie !

Un revenant de l'espace : ISEE-3

Zoom

Les géantes rouges dévoilées par CoRoT et Kepler.

Histoire

Douze hommes en lumière : Jean-Dominique Cassini (la première théorie de la refraction astronomique)

La nuit où le regard de Messier a croisé Neptune.

Reysa Bernson : son oeuvre fondatrice pour les planétariums en France.

Cadrans solaires

Un cadran spectaculaire à Humbeek.

Observer le Ciel

Concours villes et villages étoilés : c'est parti pour la 6ème édition.

Et aussi

Matériel et nouveautés.- Portraits célestes. - Éphémérides d'avril 2015. - Agenda. - Bibliothèque. - - Astropolar (4). - Mots croisés d'André Thiot.

.

3e dimension

Les géantes rouges dévoilées par CoRoT et Kepler.

Benoît Mosser

Les satellites CoRoT (Cnes) et Kepler (Nasa) étudient les oscillations du rayonnement des étoiles afin de sonder leurs couches internes. Selon les différents modes de ces oscillations, des paramètres différents sont dévoilés. Les fréquences des oscillations de pression permettent, entre autres, de déterminer la masse, la température effective d'une étoile, ainsi que son rayon, indépendamment de la mesure des distances. Les modes dits "mixtes", c'est-à-dire des modes provenant du couplage de régions différentes de l'étoile, vont permettre de connaître leur état évolutif et même celui de la rotation de leur cœur ainsi que d'identifier et de localiser les réactions de fusion nucléaire des régions centrales.

Hipparcos

L'avion spatial IXV. Mission réussie !

Jean-Pierre Martin

L'Europe spatiale aura accompli de nombreux explois ces dernières années, mais il lui manque toujours l'accès indépendant à l'espace pour ses astronautes. L'Esa souhaite développer sa propre technologie pour envoyer des astronautes dans l'espace ; le vol réussi de l'avion spatial expérimental IXV (Intermediate eXperimenal Vehicle) , le 11 février dernier, est une première étape dans cette direction. .

pollution lumineuse

La diversité chimique du manteau terrestre.

Frédéric Deschamps

La convection du manteau terrestre assure le refroidissement de notre planète et contrôle le degré de mélange du manteau. Deux études parues dans Nature Geoscience apportent des éclairages complémentaires sur le brassage chimique au somme et à la base du manteau.

pollution lumineuse

Exo-anneaux.

Roger Ferlet

Les disques circumsellaires de gaz et de poussières sont une composante omniprésente du processus de formation stellaire et sont classiquement considérés à l'origine des systèmes planétaires.

 

Saint-Aubin

L'évolution du lithium dans la Galaxie.

François Spite

Le lithium est un élément clé, né dans le Big Bang, aisément détruit dans les évènements violents qui agitent notre Univers. Les sources possibles de reconstitution du lithium sont recherchées depuis longtemps par l'observation et par la théorie, en particulier à l'Observatoire de Paris et à l'Institut d'Astrophysique. .

Sphère armillaire

Douze hommes en lumière : Jean-Dominique Cassini.

Pascal Descamps

Bien que Ptolémée et Alhazen aient compris que la lumière provenant des astres devait subir une réfraction lors de sa traversée de l'atmosphère terrestre - c'est à dire une déviation de son trajet initial - aucun d'eux n'a entrepris de la déterminer quantitativement. Le 1er à s'y frotter est l'astronome danois Tycho Brahé (1546 - 1601), mais c'est J.D. Cassini, qui va donner à la réfraction astronomique sa 1ère théorie en 1662.

 

Dragon

Un cadran spectaculaire à Humbeek.

Bernard Baudoux.

Ce qui frappe dans ce cadran est déjà son aspect cylindrique peu banal. Mais, surtout celui qui prend la peine de regarder les détails, sera surpris par ses indications d'heures qui vont jusqu'à 24, et ce loin de la Laponie et de son Soleil de minuit ou des heures italiques.

ASA Direct Drive

Matière noire : présente dans la Voie lactée.

Suzy Collin - Zahn

80% est la proportion dans l'Univers de ce que l'on nomme "la matière noire". Trois chercheurs européens ont réussi à obtenir pour la 1ere fois une peuve directe de la présence de matière noire dans les régions internes de la Voie lactée incluant le Système solaire.