Le Magazine de la Société Astronomique de France

#87, Octobre. 2015 vol.129

couverture mars 2010

sommaire

Actualités

Question de lithium : 1. Dans une étoile à grande vitesse ; 2. Enfin la nova prédite ! 3. Du big bang au plateau. - La dérive du volcanisme de Tharsis. - Un feu d'artifice au passage au périhélie. - NGC 1277, un trou noir beaucoup trop gros pour elle ? - UAI, Honolulu 2015. -

Spatial

Homo sapiens versus "Robot sapiens".

Dossier : Le centenaire de la relativité générale.

Un siècle de realtivité générale et au delà.

La relativité générale : une théorie en avance sur son temps.

Trous noirs et trous de vers.

La théorie des cordes (gravitation et physique quantique)

La gravitation quantique à boucles.

Cadrans solaires

A la découverte de deux nouveaux astres étranges.

Observer le ciel

A Saint - Véran, un observatoire rénové.

Et aussi

Matériel et nouveautés. - Portraits célestes. - Éphémérides d'octobre 2015. -Les rencontres Astrociel 2015. - Agenda. - Bibliothèque. - Astropolar (9). - Mots croisés n°63.

.

3e dimension

Un siècle de realtivité générale et au delà.

Jean-Pierre Luminet

La relativité générale d'Einstein consitue, avec la physique quantique, l'un des deux piliers de la physique moderne. Théorie scientifique devenue mythique, son nom seul évoque quelque pratique ésotérique réputée accessible seulement à un petit nombre. Il est vrai qu'elle remet en cause les concepts classiques sur la nature de l'espace, du temps et leurs rapports avec la gravité, la matière et la lumière en des termes assez éloignés de notre percepion courante. Les théories encore en construction de la gravitation quantique remettent en question le fondement intégral de nore entendement de l'Univers.

Hipparcos

Question de lithium.

François Spite

Le lithium est le dernier des 3 éléments primordiaux fabriqués par le big bang. Il est fragile, détruit dès que la température dépasse 2,5 millions de degrés : il est donc détruit dans les profondeurs des étoiles mais, dans beaucoup d'entre elles, il est conservé dans leur atmosphère et on peut l'y observer et le mesurer.

pollution lumineuse

La dérive du volcanisme de Tharsis.

Frédéric Deschamps

L'analyse de données gravimétriques et topographiques suggère que le volcanisme à l'origine du dôme de Tharsis, sur Mars, a migré au cours de son histoire, les régions les plus anciennes ayant dérivé vers le pôle sud.

pollution lumineuse

Homo sapiens versus "Robot sapiens".

Philippe Coué

Il est question de la place de l'homme et du robot dans l'espace à l'heure des restictions budgétaires et des systèmes auomatiques toujours plus sophistiqués. A défaut d'être une menace pour la conquête habitée de l'espace, les machines intelligentes pourraient effectuer les tâches les plus fastidieuses et les plus dangereuses.

Saint-Aubin

La relativité générale : une théorie en avance sur son temps.

Jean Eisenstaedt

Einstein s'est départi de l'espace abslu, du temps absolu, des repèes inertiels de la théorie newtonnienne. La relativité générale est née. C'était en fait une théorie en avance sur les techniques astrophysiques et astronomiques dont elle est aujourd'hui une des bases théoriques.

Sphère armillaire

Trous noirs
et trous de vers.

Jean-Pierre Luminet

L'existence des trous noirs a été imaginée dès la fin du 18ème siècle dans le cadre de la gravitation newtonnienne, mais c'est dans le cadre de la relativité générale qu'elle prend son essor. Le trou noir doit se comprendre non comme une masse qui attire avec une force irrésistible, mais comme une déformation extrême de l'espace - temps.

Dragon

La théorie des cordes (gravitation et physique quantique)

Patrick Peter

Il y a un grand nombre de raisons de penser que la gravitation devrait se plier aux règles de la mécanique quantique. Une des méthodes pour y arriver est la théorie des cordes, ou plutôt des supercordes décrite ici. Verra-ton un jour une confirmation de l'hypohèse suivant laquelle les particules sont faites de petites cordes vibrantes.

ASA Direct Drive

La gravitation quantique à boucles.

Carlo Rovelli

L'objectif de la théorie des boucles, qui est une théorie quantique pour le champ gravitaionnel, est de décrire les phénomènes gravitationnels quand leurs effets quantiques ne peuvent pas être négligés (par ex. le big bang, ou le centre des trous noirs).

,