Le Magazine de la Société Astronomique de France

#96, Été 2016 vol.130

couverture mars 2010

sommaire

Actualités

Une galaxie naine très pauvre en métaux - Une galaxie naine sous-lumineuse ?- Une nouvelle méthode pour valider des exoplanètes - Anomalie isotopique dans le Système solare, un pas en avant ? - Pluton, cratères à halos et plaines fracturées - A la recherche de la 9e planète.

Dossier

Galaxies d'hier à demain

Les galaxies, la poule et l'oeuf

Les galaxies

Formation et évolution des galaxies, le rôle de l'environement - Traces de l'interaction entre galaxies - Les galaxies les plus lointaines, des elliptiques massives en pleine formation d'étoiles et de trous noirs - Galaxies et trous noirs supermassifs - De Herschel à ALMA, les galaxies dévoilent enfin leurs secrets - Les galaxies avec MUSE

Histoire

Mesure de la parallaxe solaire (3) Mercure devant le Soleil .

Spatial

Microscope parti pout tester Einstein

Observer le ciel

La Voie lactée dévoliée avec un radiotélescope - La profondeur du ciel d'été de la galaxie aux galaxies.

Techniques

L'imagerie astronomique du ciel profond des galaxies ; un art minitieux

Et aussi

Matériel et nouveautés - Portraits célestes - Ephémérides de Juillet/ août 2016 - FRIPON, la chasse aux bolides est lancée - Hommage à André Brahic Concours VVE- Agenda. - Bibliothèque. - Courrier des lecteurs

.

3e dimension

Les galaxies.

Françoise Combes

Depuis la découverte de l'existence des galaxies au début du XXe siècle, les progrès dans leur connaissance sont exponentiels, que ce soit dans la découverte de galaxies de plus en plus lointaines, dans l'étude de leurs noyaux, actifs ou non, dans les mécanismes de leur évolution ou encore de formation d'étoiles. La classification de Hubble se voit complétée par une classification basée sur leur couleur et leur brillance de surface.Des nouveaux instruments tels que MUSE et ALMA apportent leur contribution à cette étude. Le dossier Galaxies d'hier à demain présenté ici développe tous ces sujets.

Hipparcos

Les galaxies, La poule et l'oeuf

Daniel Kunth

La rubrique régulière tirée du livre "Les mots du ciel" aborde ce mois- ci, le mot galaxie. Avec toujours autant d'humour et de rigueur scientifique, il explore ce terme depuis son éthymologie jusqu'aux usages les plus pro-saïques sans oublier un résumé de la connais-sance scientifique de ces objets

pollution lumineuse

Formation et évolution des galaxies. Le rôle de leur environnement

Alessandro Bosselli

L'arrivée de nouveaux dé-tecteurs panoramiques sur les télescopes de grande taille ou sur des satellites a permis d'effectuer de grands relevés du ciel et d'étudier les relations entre les propriétés des étoiles, du gaz et de la poussière qui composent les galaxies à différentes époques Cet article montre comment la comparaison entre les nou-velles observations et les simulations de plus en plus précises grâce ordinateurs actuels ont changé notre vision sur le processus de formation et sue l'évolution des galaxies.

pollution lumineuse

Traces de l'interaction entre galaxies

Pierre-Alain Duc

Les collisions entre gala-xies jouent un rôle ma-jeur dans le modèle cosmologique standard. Les interactions gravita-tionnelles, forces de marée et fusions façon-nent la morphologie des galaxies et laissent  des vestiges émettant une lumière étendue et dif-use. Des programmes d'imagerie profonde mo-bilisent des télescopes de toute taille pour es-sayer de la détecter. Cet article, montre ce que ce recensement nous ap-prend sur l'histoire des galaxies, et sur les mo-dèles et simulations censées l'expliquer.

 

Saint-Aubin

Les galaxies les plus lointaines.

Brigitte Rocca-Volmerange

Les galaxies les plus lointaines apparaissent comme des monstres avec des luminosités croissant avec leur red-shift. L’étude de l’évo-lution de leur rayonne-ment continu permet d’identifier : un pic à 1-2 microns typique des ga-laxies elliptiques passives, un épisode de formation des étoiles et un tore d’AGN. Une estimation de la masse des trous noirs stellaires comparée à celles des trous noirs supermassifs donne une idée de la masse des galaxies primaires, et de la formation des galaxies elliptiques.

Sphère armillaire

Galaxies et trous noirs super massifs

Suzy Colin - Zahn

Les galaxies « actives » (quasars, galaxies de Seyfert…) dont le noyau émet plus d’énergie que l’ensemble de la galaxie sont activées par un trou noir central supermassif. Les galaxies "non actives" abritent aussi un trou noir supermassif, mais il n'y a pas assez de matière dans son environnement pour le rendre lumineux. Cet arti-cle explicite différents points : l'alimentation des trous noirs supermassifs, les disques d’accrétion, les jets et les vents, le modèle unifié des galaxies actives, la détermination des mas-ses des trous noirs et la relation entre l’évolution des galaxies et les trous noirs supermassifs.

Dragon

De Herschel à Alma, les galaxies dévoilent enfin leurs secrets

David Elbaz

 Les plus récentes esti-mations de la quantité d'étoiles en formation dans les galaxies, ob-tenues grâce au satellite Herschel, montrent une rapide chute depuis dix milliards d’années.  Les premiers résultats ob-tenus en combinant les observations de Herschel et d' ALMA suggèrent que cette chute vient de la rapide consommation de la matière interstel-laire qui servait de réser-voir aux galaxies.

.

ASA Direct Drive

Les galaxies avec MUSE

Johan Richard

MUSE mis en place sur le Very Large Télescope au Chili est un télescope intégral avec un champ de vue de 1'x1', adapté à l’étude des galaxies. Cet article présente quelques uns des ses résultats les plus marquants. Il est à la fois efficace pour l'étude de la cinématique du gaz et des étoiles au sein des galaxies les plus proches, ainsi que pour la recherche de galaxies les plus distantes.  Quand il sera complètement opéra-tionnel, MUSE  révo-lutionnera notre com-préhension de la for-mation et de l’évolution des galaxies.

,